L'envers du décor à l'opéra-théâtre de Metz - Journées du Patrimoine 2008

par Rachel, le 4 Commentaires

Profitant de l'opportunité de découvrir des lieux habituellement fermés au public, nous avons choisi hier de nous rendre à l'opéra-théâtre de Metz.

theatre-metz

Dans le hall, nous sommes accueillis par des personnes vêtues de costumes splendides, tandis que d'autres tenues sont exposées dans les couloirs de l'opéra.

Nous montons quelques volées de marches pour nous asseoir quelques instants au balcon du théâtre, profitant de la musique lyrique diffusée par haut-parleurs. (Vous pouvez agrandir la plupart des photos d'un clic.)

Puis, nous descendons vers la scène, où les machinistes expliquent leur métier :

- comment ils suivent la partition, prêts à changer le décor...
- comment ils communiquent par signaux lumineux, entre eux, ou avec le chef d'orchestre...
- le système des contrepoids, égal au poids du décor, qui devient alors léger comme une plume même s'il pèse 100 kg...

Nous poursuivons notre découverte des coulisses, au long de couloirs assez décrépits, pour arriver dans l'atelier où les décors sont fabriqués. Des maquettes d’anciens décors y sont exposées.

En voici quelques-unes, où vous reconnaîtrez peut-être les décors de Casse-Noisette, Don Quichotte, ou Hans le Joueur de flûte.

casse-noisette

Dans l'atelier, nous arrivons dans un immense espace de travail, où nous remarquons une maquette qui sert de modèle à la réalisation en cours.

maquette1

Il faudra nous reculer pour visualiser l'ensemble du décor, réalisé pour "Ô mon bel inconnu".

Cette comédie de Sacha Guitry et Reynaldo hahn est réalisée en co-production avec l'opéra de Rennes, qui présentera la pièce en décembre 2008, alors qu'elle ne sera jouée à Metz qu'en mars 2010.

En effet, nous apprenons que les théâtres travaillent régulièrement en collaboration, afin de réduire les coûts de production, et se partagent ainsi la fabrication des costumes, du décor, ou des accessoires, pour des pièces ou des opéras qu'ils jouent ensuite tour à tour.

Nous quittons le théâtre par l'arrière-cour, sur laquelle donnent l'atelier de couture et le magasin des accessoires dans lequel nous retrouvons le lapin aperçu dans la maquette de Casse-Noisette.

Il ne nous reste qu'à feuilleter le programme qu'on nous a remis... afin de retourner au théâtre et en voir l'endroit !

L'envers du décor à l'opéra-théâtre de Metz - Journées du Patrimoine 2008
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ! Share on Facebook
Facebook
0Pin on Pinterest
Pinterest
0Email this to someone
email
4 Commentaires
  • Daniel

    Répondre

    Merci de partager ta visite, très sympa ce théâtre.

  • Rachel

    Répondre

    Merci 🙂 Mes enfants ont également vu pour la première fois une bibliothèque "comme dans les films" fort impressionnante !

  • Mitch

    Répondre

    c'est une très belle idée ces journées du patrimoine, on fait à chaque fois des découvertes surprenantes

  • stéphanie

    Répondre

    J'aurais aimé être là.... Tant pis, on a vu d'autres costumes dans un autre cadre tout aussi prestigieux. 😉

    En revanche, je prépare un petit voyage à Wesserling où se déroule actuellement une expo des costumes de l'opéra national du Rhin. 😀 😀

Laisser un commentaire