Je vous avais annoncé ce nouvel événement régional : Les Princiales de la Création se tenaient se week-end à Haroué (Meurthe-et-Moselle).

C’était l’occasion pour moi de découvrir d’abord le château d’Haroué (à quelques kilomètres au Sud de Nancy), et son jardin anglais.

Dommage ! Il n’était pas possible de visiter l’intérieur du château, qui était ce jour-là fermé au public. (Cliquez pour agrandir les photos.)

Les créateurs de mode et de bijoux exposaient leurs modèles sous chapiteaux, dans la cour d’entrée du château. Il s’y trouvait aussi des objets de décoration, parmi lesquels j’ai particulièrement aimé ceux-ci, chauds et lumineux, parés de velours rouge et fuschia, et rehaussés d’or.

Ces miroirs, lampes, ou coffrets à bijoux sont l’oeuvre de Frédérique Vergnaud. Cette artiste travaille essentiellement sur Paris, mais pour voir d’autres objets en photos, vous pouvez lui écrire : [email protected]

Sur les côtés du château, j’ai été attirée également par ces décors pour jardin, que je trouve très élégants, de l’atelier Le Créateur.

L’après-midi a été rythmée par les défilés du Carnaval Vénitien de Remiremont (voir mon article spécial), par des chorégraphies des compagnies Cap Dance et Street Harmony, mais aussi des spectacles équestres, avec voltige cosaque ou dressage.

Mais bien entendu, la première place revenait à la mode, avec les défilés de multiples créateurs. Parmi eux, et récompensé par le Prix des Princiales, Jérémy Bueno proposait de superbes modèles brodés.

Tous les défilés ont cependant été très appréciés. Voici ci-dessous quelques modèles de certains d’entre eux.

Ma découverte du jour se nomme Malam. Je vous en parle plus en détail dans mon article spécial coup de coeur création, ainsi que de Sonia Steffann (rencontrée à la Fête de l’Excellence), dont j’ai pu voir les superbes modèles défiler.

Pour terminer cette superbe journée, quatre danseurs du CCN Ballet de Nancy se sont produits, dans le parc du château d’Haroué, pour un ballet contemporain.