Ma liseuse, ma nouvelle amie ... ou comment changer d'avis ...

par Rachel, le 33 Commentaires

... comment j'ai changé d'avis sur les liseuses d'ebooks ...

Quand mon mari m'a offert une liseuse à Noël, j'ai été très surprise parce qu'on en avait déjà parlé, et je lui avais toujours dit que j'aimais trop les livres pour pouvoir envisager d'abandonner un jour le contact papier.

Comme mon séjour en clinique se profilait quelques semaines plus tard, je me suis décidée à choisir quelques titres dans les romans à petits prix proposés en format livre électronique, et une semaine avant mon hospitalisation, j'ai commencé à tester la liseuse...

liseuse électronique

Un premier point positif est aussitôt apparu : je pouvais lire très tard sans déranger mon mari endormi, car la luminosité de la liseuse n'a rien à voir avec celle d'une tablette. En plus, comme elle est légère (environ le poids d'un livre de poche), je pouvais lire allongée sur le dos, en tenant la tablette d'une main, en tournant les pages d'une pression du pouce sur l'écran tactile...

liseuse taille

Plus besoin de s'appuyer sur le coude ou de rester assise à cause du poids d'un gros livre ! Quant à la fatigue visuelle, l'écran est mat comme la page d'un livre, sans scintillement, ce qui est plus confortable que l'écran d'une tablette.

Bref, j'ai mis la liseuse dans la valise pour la clinique et c'est là que je l'ai totalement adoptée ! Fatiguée par l'anesthésie, je ne supportais pas la lumière de ma tablette et l'éteignais parfois trois secondes après l'avoir allumée. Par contre, je n'avais pas ce problème avec la liseuse et du coup, elle s'est mise à me suivre partout ! Dans mes insomnies, bien sûr (on doit dormir presque assis après l'opération de la mâchoire, autant dire qu'on dort en pointillés...), mais aussi dans la salle d'eau, posée sur la tablette du lavabo pendant que je faisais mes soins (5 fois par jour...), ou encore appuyée au mur, sur la petite table où je prenais mes repas (3 bols à boire à la paille, c'est long, et pendant ce temps, impossible de lever la tête vers la télé ! 😉 )

En plus d'être légère, même avec le poids de la protection en cuir que je lui ai ajoutée, elle n'est pas encombrante, de taille intermédiaire entre un smartphone et une tablette. Elle se loge donc facilement dans un sac à mains ! (... surtout dans le mien, assez grand pour y mettre aussi ma tablette... 😉 )

liseuse tablette smartphone rouge

Bref, elle m'accompagne désormais dans tous mes déplacements, dans les salles d'attente, mais aussi en extérieur, comme la semaine dernière à la plage pendant les cours de surf de Tim ou le soir au soleil couchant...

liseuse à la plage

liseuse sur la plage

Vous savez qu'en extérieur, il devient difficile de lire un écran de smartphone ou une tablette sans mettre la luminosité à fond... et encore...  Avec la liseuse, c'est le contraire ! Dehors, je mettais luminosité 0% et c'était juste parfait ! Du coup, ça ne consomme rien !

luminosité zero sur liseuse

Pour parler quand même des inconvénients, si on compare le livre électronique au livre papier, je regrette d'une part que la couverture des livres soit en noir et blanc et d'autre part qu'on n'ait pas accès au quatrième de couverture, pour lire le résumé au dos du livre. (Celui là, je l'ai acheté il y a plusieurs semaines mais pas encore lu ; du coup j'ai oublié le résumé que j'avais lu à l'époque !)

liseuse couverture noir et blanc

Autre inconvénient... et bien... mon mari a du s'en acheter une aussi pour que nous puissions continuer à échanger nos livres ! Et du coup, on lit les mêmes livres en même temps ! 🙂

deux liseuses

Pour vous faire un topo complet, je vous dirai aussi que j'oublie de la charger tellement la batterie dure longtemps ! (Je crois que le l'ai mise trois fois en charge depuis Noël... et j'ai lu 8 livres !)

Si vous décidez de vous équiper, voici quelques points supplémentaires :
- La plupart des liseuses ont un écran de même taille, 6 pouces, soit environ 15 cm de haut.
- La taille de police d'écriture est réglable et plusieurs polices sont disponibles.
- Les ebooks sont moins chers que les livres papiers.
- La résolution d'écran est importante pour une bonne définition et donc une meilleure lisibilité. Le standard est actuellement 300 ppp (300 points - ou pixels - par pouce).
- Le rétroéclairage est également indispensable pour lire s'il ne fait pas jour, ce dont ne dispose pas forcément une liseuse premier prix.
- La connexion WiFi n'est pas nécessaire si vous commandez vos livres via un PC (personnellement, je ne l'active jamais) car vous les transférez ensuite avec un câble USB. Par contre, le WiFi permet de vous connecter et de faire un achat de livre sans PC, ou de consulter le site pour avoir accès au résumé des livres que vous avez achetés ! Il peut aussi, sur certaines tablettes, vous donner accès à Internet... mais en noir et blanc !

J'espère que mon avis sur les liseuses (la mienne est une Kobo Glo HD) sous sera utile. 🙂

liseuse et pétanque

Dans un prochain article, je vous parlerai de ce roman que j'ai lu sur le sable à Hendaye (j'avais même acheté une chaise de plage pour lire plus confortablement !) mais aussi sur un banc, pendant que les garçons jouaient à la pétanque... 🙂 A très vite !

         

Ma liseuse, ma nouvelle amie ... ou comment changer d'avis ...
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on Facebook0Pin on Pinterest0
33 Commentaires
  • Anne-Marie

    Répondre

    Bonjour, ce n'est pas moi qui vais te dire qu'une liseuse ce n'est pas bien. Moi j'ai acheté ma Kobo en janvier 2013 pour partir au Japon. Et elle m'a toujours suivi partout Mais l'an dernier je l'ai oublié dans un hôtel Disney. Quand j'ai téléphoné on m'a dit qu'il ne l'avait pas trouvé. Eh bien j'en ais racheté une autre, encore une kobo. Et j'en ais acheté une à chacune de mes filles. Comme tu dis c'est super une liseuse et ça ne prend pas de place.
    Bonne lecture.

    • Rachel

      Répondre

      Merci Anne-Marie 🙂 Je comprends que tu te sois ré-équipée aussi vite, c'est tellement pratique ! Bonne lecture également. 🙂

  • Martine

    Répondre

    Tout à fait d'accord sur tous les points. C'est trop pratique, et quel gain de place ! Je regrette aussi de ne pas pouvoir accéder aux notes d'auteur avant la fin du livre ...
    Je l'ai équipée de la protection intelligente qui permet de l'éteindre comme on ferme un livre.
    Bonne journée, bises, Martine.

    • Rachel

      Répondre

      En effet, Martine, j'ai oublié de préciser dans l'article que la plupart des protections ont un effet "mise en veille" quand on les replie. C'est tellement pratique que je ne savais plus où trouver le bouton marche arrêt quand j'ai voulu faire une photo de la liseuse éteinte !

  • Michèle 13

    Répondre

    Merci pour toute ces infos et pour tout ce que tu partages.

  • Ingrid

    Répondre

    Bonjour!!
    Moi aussi je pensais comme vous, j'adore les livres et le toucher du papier!! ma fille m'en a offert une Kobo aussi avec la même protection (rouge), du coup je partage totalement votre avis, et ça me permet de soulager ma bibliothèque qui a envahie le moindre espace.J'ai hâte d'avoir votre avis sur ce nouveau roman.Je l'ai lu!!
    Bonne journée.

    • Rachel

      Répondre

      Coucou Ingrid,
      Je n'avais même pas pensé au côté gain de place dans la bibliothèque ! Il faut dire que je lisais beaucoup moins ces dernières années, et le plus souvent des livres prêtés par ma maman. Mais c'est sûr que ce n'est pas négligeable, les maisons ne sont pas extensibles...

  • Isabelle

    Répondre

    Bonjour Rachel, voilà un mari prévenant ! Il a eu du nez et de l'audace et il a manifestement bien fait. Parfois on a des certitudes mais il est bien de les challenger de temps en temps pour voir si elles sont fondées ou pas tant que ça. Merci pour ce témoignage, moi aussi j'ai tendance à être attachée au papier mais je reconnais que tes arguments sont forts. L'avantage, c'est aussi le gain de place. Pour éviter de stocker des livres il y a aussi la médiathèque!
    Bonne lecture.

    • Rachel

      Répondre

      Bonjour Isabelle,
      Le problème de la médiathèque, c'est qu'il faut beaucoup de patience pour pouvoir lire les nouveautés ! Moi, j'y allais surtout pour le rayon jeunesse, quand j'étais instit et les enfants plus jeunes. De toute façon, la liseuse restera pour moi réservée aux romans. Mes plus gros achats de livres sont ceux de loisirs créatifs (quoique j'ai bien ralenti faute de place...) et pour ça, pas question de se passer de la couleur !

  • PLouf le loup

    Répondre

    Complètement d'accord Rachel ! Ton article est très complet et très juste. Je suis fan aussi de ma Kobo, même si je la trouve lente à réagir comparée à la liseuse de mon mari (une Cultura), apparemment c'est un défaut classique des Kobo. Pas grave, c'est tellement chouette quand même qu'on fait avec.

    Pour ce qui est du prix des livres, malheureusement les éditeurs français sont un peu conservateurs et refusent de "jouer le jeu", du coup bien souvent les versions numériques sont plus chères que les versions poche des ouvrages (cette mauvaise volonté patente des éditeurs français a très fortement encouragé le développement des réseaux d'échanges via internet...). Mais certains petits éditeurs ont bien compris le truc, et proposent des livres originaux à des prix vraiment attractifs, ça permet aussi de sortir des sentiers battus.

    • Rachel

      Répondre

      Bonjour Plouf le loup,
      Je ne savais pas que Cultura avait aussi sa marque de liseuse. Il faudra que je me penche sur des comparatifs. J'ai vu qu'une marque suisse faisait des tests de liseuse en couleur mais non seulement c'est très cher, mais en plus, les encres ne sont pas assez contrastées. Bref, ce n'est pas pour demain...
      Pour le prix, comme j'attends rarement les versions poches, inconfortables pour ma double correction de quinqua, j'y vois quand même un avantage, puisqu'on économise 5 euros environ sur les bouquins papiers à 20 euros. Et c'est vrai que comme on peut faire une recherche par prix, j'aime bien fouiller "dans les rayons". Au final, mon budget lecture risque quand même d'augmenter ! 😉

      • PLouf le loup

        Répondre

        Je lis peu de poches aussi pour les mêmes raisons (je ne suis pas encore quinqua mais très presbyte -en plus d'hypermétrope- avec une addition bien au-dessus de mon âge... le prix d'avoir travaillé dans la broderie !), mais pour le principe, je trouve que les éditeurs français abusent.

  • annie31

    Répondre

    Bonjour,
    La liseuse, ça fait 2 ans que je l'ai offerte à mon mari et je peux vous dire qu'il ne peut plus s'en passer.
    ça ne l'empêche pas d'acheter des livres papiers mais lorsque vous avez un mari qui lit beaucoup, le budget ne suit plus et la liseuse est là pour me sauver.

    • Rachel

      Répondre

      Bonjour Annie,
      J'imagine que pour vous, c'est aussi un véritable gain de place dans la maison !

  • Micha

    Répondre

    Vacances studieuses quand même ; la lecture reste un bon moyen de se cultiver. Je ne me sers pas beaucoup de la tablette et je ne sais pas si j'adopterai la liseuse mais tu en parles si bien... Etant informaticien de profession, je reste attachée à mon PC et m'offre peu de temps pour d'autres activités. J'aime pourtant lire et j'ai beaucoup lu mais je n'arrive pas à trouver du temps pour ce loisir. Je te souhaite de belles et bonnes vacances. Bisous

    • Rachel

      Répondre

      C'est un peu pareil pour moi, Micha.
      Je lisais énormément puis j'ai ralenti petit à petit, au profit du PC, du bricolage et des jeux sur tablette... Et je dois dire que j'ai été épatée de constater que j'avais lu 8 livres en 3 mois ! La liseuse est tellement pratique, et l'achat de livres si (trop ?) simple, que j'ai retrouvé l'envie et le rythme.

  • Nanou81

    Répondre

    Bonjour Rachel, pour l anniversaire de mon mari je lui en acheterai une car je ne sais plus où mettre tous ses livres cest une très bonne idée.
    Bonne journée

    • Rachel

      Répondre

      Merci Nanou, je suis contente de d'avoir pu vous souffler une idée. 🙂

  • Alice

    Répondre

    Bonjour.
    J'ai aussi une liseuse depuis 3 ans et elle me suis partout.
    Pour le problème des résumés, je viens de trouver la solution. C'est un peu long quand on ne l'a jamais fait et qu'on a 500 livres en attente, mais après, quand on le fait au fur et à mesure pour chaque nouveau livre, ça va tout seul.
    Je passe par le logiciel calibre, et je complète les méta-données des livres avant de les mettre sur ma liseuse.
    Le logiciel est un peu compliqué au premier abord (c'est pour ça que j'ai attendu 3 ans avant de me décider à m'y mettre), mais il y a pleins de tutus en tout genre sur internet.
    Quand on a du retard dans le rangement de ses livres, on peut même chercher plusieurs résumés en même temps.
    Une fois les méta-données complétées, on peut lire le résumé quand on fait un appui long sur un livre et qu'on choisit Plus d'informations sur le livre, sur une KOBO.

    • Rachel

      Répondre

      Oh, merci, Alice !! 😀
      Je vais parler de ça à mon mari (c'est lui qui achète et transfère les livres...) et lui demander de mettre ma base à jour ! Merci tout plein !

    • Rachel

      Répondre

      Et voilà ! Aussitôt dit, aussitôt fait ! Mon mari s'est penché sur ce logiciel hier soir et m'a trouvé les résumés ! Encore merci, Alice ! 🙂

  • Mano3020

    Répondre

    Bonjour Rachel ça va ?
    cela fait plus de 3 ans que j'ai une liseuse et je serai malheureuse le jour ou elle va me lâcher. Tu pars en vacances tu as plus de 90 bouquins (la mienne tu sais en stocker 2000). Je vais chez le médecin hop dans la salle d'attente ... elle est toujours dans mon sac et quand je monte elle m'accompagne. Les inconvénients je pense comme toi résumé me manque aussi mais je prend mon portable je vais le relire et c'est parti. Le plus dur je pense que c'est une fois un livre finit je mets du temps à trouver celui que je vais commencer. Lol.
    Je télécharge mes livres si tu veux le site tu me le dis je t'envoie un lien pour t'inscrire en disant que c'est moi qui t'invite.
    La fille du train je l'ai lu j'attend de voir ton article dessus
    Bonne journée Rachel et bonne lecture.

    • Rachel

      Répondre

      Coucou Mano,
      J'imagine que tu sauvegardes tes bouquins ailleurs que sur ta liseuse ? Pour le résumé, j'ai opté pour la méthode soufflée hier par Alice dans les commentaires (logiciel Calibre) et je peux désormais les consulter dans "plus d'infos sur ce livre" sur la liseuse. Épatant !
      Pour le site des livres, je veux bien l'info, merci. 🙂
      Quant au roman, je me mets sur mon article dans 5 minutes... 😉
      A bientôt !

      • Mano3020

        Répondre

        bonjour Rachel, merci pour l'info des résumés je ne savais pas du tout.
        Moi je garde tous les livres sur mon pc dans un dossier appelé : ebook.
        Pour le site tu peux m'envoyer ta demande sur ma boîte mail je t'enverrai.
        Je vais lire ce que tu as pensé du bouquin.

  • Nawel

    Répondre

    Oulala ! il va m'en falloir une pour lire tranquillement sur le hamac, cet été... c'est vraiment trop pratique et sympa 😀

    Donc si j'ai bien compris enfaite ta un truc comme google play, et tu achètes et télécharges tes livres ? Il y a touts les livres ??

    Bisous
    Nawel

    • Rachel

      Répondre

      Coucou Nawel,
      Pour les livres, le choix s'est bien développé et on trouve tous types de livres, y compris les nouveautés. (Par exemple, on a acheté comme chaque année les derniers romans de Musso et Levy, mais en format ebook !) En fait, quand tu commandes un livre sur le Net, par la Fnac ou Amazon par exemple, tu as plusieurs choix, version brochée pour avoir le beau bouquin, version poche s'il est déjà sorti, et version ebook, à télécharger.

      • Nawel

        Répondre

        D'accord ! Merci de l'info 😉
        Bisous

  • Morbihan

    Répondre

    Utilisatrice d'une Kobo Aura depuis bientôt 3 ans je ne saurais plus m'en passer.
    C'est mon fils qui m'a incité à passer le cap (alors que j'étais très papier et abonnée à la médiathèque) et je voyais pas l'utilité de payer pour lire (alors que j'achetais quand même régulièrement des livres)
    Mon neveu m'ayant dit qu'on pouvait télécharger gratuitement sur le domaine public ça été le déclic et cela m'a permis de relire des classiques.
    Et puis j'achète en vente flash et télécharge gratuitement sur le site de la FNAC).
    J'ai plus de 350 livres sur ma Kobo et elle me suit partout en vacances. Toujours dans mon sac quand j'attend chez le coiffeur ou autre. je lis un livre par semaine et je continue toujours la médiathèque l'un n'empêche pas l'autro
    Et le soir je ne dérange pas mon mari avec la luminosité à 1%.
    Seul bémol l'impossibilité d'échanger des livres avec des amies utilisatrices également de Kobo.
    Ah j'ai 70 ans et je lis depuis... oh là là !!!

  • Pascale

    Répondre

    Merci Rachel, je crois que je vais me décider pour ce modèle. Simplement, j'ai 2 questions qui, j'espère, n'ont pas été posées dans tous les commentaires ci-dessus (j'avoue être pressée ce matin, et ne pas avoir tout lu, contrairement à d'habitude...).
    D'abord, est-ce qu'il est possible de s'abonner à un magasine sur une liseuse, de la même manière qu'on achète un livre ?
    Ensuite, j'ai lu dans beaucoup d'endroits que des personnes étaient incommodées par un écran noir qui apparaît lorsqu'elles changent de page... As-tu rencontré ce problème ?
    Merci pour tes réponses ! Bisous et bonne journée.

    • Rachel

      Répondre

      Coucou Pascale,
      Pour les magazines, je n'en pas entendu parler, et personnellement, je préfère les lire en couleur sur ma tablette.
      Pour l'écran noir, je n'ai jamais rencontré ce souci, pas plus que les autres membres de la famille qui ont la même liseuse (mari, maman, belle-maman 🙂 )
      Bonne journée 🙂

      • Pascale

        Répondre

        Ah oui, c'est vrai, j'ai lu quelque part que l'on n'avait pas de couleurs sur la liseuse, et donc que les BD étaient déconseillées car inintéressantes en noir et blanc, mais je ne lis pas de BD. Du coup, je ne vois plus très bien la différence entre avoir une tablette et une liseuse... Enfin si, peut-être pour le poids et le confort de lecture... Effectivement (Je fais les questions et le réponses, LOL).
        Merci pour tous ces renseignements Rachel 🙂 Très bon week-end à toi et à ta famille.

        • Rachel

          Répondre

          La tablette et la liseuse n'ont rien à voir. La lecture d'un roman en noir et blanc est très fatigante sur une tablette, à cause de la lumière. Sur une tablette, ce n'est pas le même procédé qui est utilisé. C'est pour ça qu'on parle d'encre électronique. Il n'y a pas de brillance. Tu es vraiment face à un "papier" mat.
          Et surtout, tu peux lire dehors, sans mettre aucune luminosité sur la liseuse, ce qui est impossible avec une tablette,à moins de pousser la luminosité à fond, et encore...

Laisser un commentaire