Les fontaines pétrifiantes : un art calcaire stupéfiant ! Visite à Saint Nectaire...

par Rachel, le 3 Commentaires

Carnet de vacances, suite...

Outre ses paysages bosselés, les volcans ont également apporté à l'Auvergne des sources volcaniques, dont certaines ont la particularité d'être extrêmement chargées en carbonate de calcium.

C'est grâce à la découverte de l'une de ces sources qu'un homme est devenu, il y a plus de 200 ans, un artisan d'art pas comme les autres... C'est ce que raconte la visite des "Fontaines Pétrifiantes", faite lors de notre seul jour de pluie en Auvergne...

La visite du site commence par la grotte creusée par le découvreur, pour alimenter ses fontaines. Remarquez les animaux empaillés (à gauche), pétrifiés par le calcaire de l'eau. (Cliquez pour agrandir.)

une source volcanique

L'atmosphère est moite car la source sort à plus de 50 degrés, et dans la galerie, des gouttes nous tombent parfois sur la tête.

Nous remontons ensuite une sombre galerie le long de laquelle coulent deux petits canaux d'une trentaine de centimètres de large et vingt centimètres de profondeur.

la filtration par copeaux de bois

L'eau de la source y est filtrée par des copeaux de bois clair, afin qu'ils absorbent le fer qu'elle contient, pour arriver aussi claire que désirée jusqu'au sommet des fontaines. Par conséquent, la quantité de copeaux varie d'un canal à l'autre pour que l'eau garde ou non un peu de ce fer qui coloriera le calcaire et les oeuvres d'art.

Nous passons ensuite le long des ateliers de moulage où on nous explique la technique de fabrication des bas-reliefs, spécialité de cette famille d'artisans d'art. Voici ce que je peux vous en dire :

Après que des artistes aient sculpté un tableau sur une pierre lithographique ou sur de la résine, des matrices en cuivre sont réalisées d'après ces modèles. Puis, sur une matrice est posée une gomme épaisse, la gutta-percha (une sorte de caoutchouc), qui doit être chauffée à 80° avant d'être malaxée et modelée en plaque, puis posée sur la matrice. (La photo ci-dessous est une photo d'explication sur le site, car ces moulages, nécessitant une température ambiante d'environ 15°C, sont réalisés plutôt en hiver.)

une matrice en cuivre et resine

La gomme est alors mise sous presse pour refroidir lentement et prendre la forme du moule. Ensuite, il ne reste qu'à séparer la gomme bien moulée de la matrice, et la placer sous les fontaines pétrifiantes pendants plusieurs mois, pour que le calcaire fasse le reste du travail....

Nous voici justement arrivés à côté d'une des fontaines, qui coule sur plusieurs échelles de bois, sur lesquelles sont disposés les bas-reliefs à pétrifier.

les echelles sous la fontaineune echelle sous la fontaine

Les bas reliefs sont d'abord placés en bas de la fontaine, où l'eau sera moins chargée en calcaire, pour travailler les motifs les plus délicats. Ensuite, ils sont remontés dans les étages supérieurs pour remplir plus rapidement le dos du bas relief.

Des animaux empaillés étaient autrefois également pétrifiés. Cependant, l'oie de la photo ci-dessous est en plastique !

une oie petrifiee

Après de longs mois pendant lesquels les objets sont régulièrement tournés sur les échelles, ils sont prêts à être séparés de la gomme, puis ébarbés et découpés pour en faire des tableaux.

la gutta percha demoulée du calcaire

La finesse inattendue de ces moulages en calcaire nous a vraiment impressionnés. Voici pour finir un tableau vieux de plus de 50 ans, dans son apparence définitive, acquise par le frottement de l'air.

la toilette de venus - bas relief petrifie de 50 ans

Une belle visite pour les amateurs de métiers d'art, ou de découvertes géologiques surprenantes !

Nos autres découvertes en Auvergne :
- Le chateau médiéval de Murol
- Paysages entre Saint Nectaire et Le Mont Dore
- l’église de Saint Nectaire

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
Share on Facebook0Pin on Pinterest0
3 Commentaires
  • Eric

    Répondre

    J'avais découvert ces Bas-relief en calcaire pétrifié, l'année dernière, lors du salon des antiquaires de Lorient et quelle finesse dans le travail !
    Votre promenade et découverte du site des Fontaines pétrifiantes de Saint-Nectaire me donne envie d'y faire escale, un jour prochain, avec mes 3 jeunes enfants...
    Une belle idée pour les prochaines vacances d'été
    Merci

    • Rachel

      Répondre

      Bonjour Eric,
      nos vacances dans la région de Saint Nectaire sont un très beau souvenir. En plus, il y a beaucoup de choses à faire avec les enfants (habitats troglodytiques, balades, parc animaliers,...) sans parler bien sûr de ces fabriques de bas-reliefs extraordinaires !
      Nous y retournerons, c'est sûr ! 🙂

  • phil

    Répondre

    Bonjour
    pouvez vous me dire comment nettoyer une concrétion qui a plus de 20 ans
    un peu de nicotine et de poussière!!!!
    merci

Laisser un commentaire